Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Communiqué relatif aux traitements dentaires du chien et du chat réalisés sans anesthésie

Communiqué relatif aux traitements dentaires du chien et du chat réalisés sans anesthésie

Le 15 juin 2015

Communiqué relatif aux traitements dentaires du chien et du chat réalisés sans anesthésie

Les pathologies buccales (lésions dentaires, fractures, maladie parodontale…) représentent l’un des problèmes de santé les plus fréquents et les plus importants des animaux de compagnie. Traiter ces problemes de manière efficace est un enjeu majeur . Un examen dentaire et des soins professionnels ( détartrage, polissage, soins parodontaux…) constituent une étape essentielle du traitement.

La zone la plus importante à examiner et à nettoyer parfaitement est le sulcus gingival ou la poche parodontale. C’est la zone située sous la gencive, tout autour de la dent. Le parodonte, qui est le tissu de soutien de la dent, est fragile et peut facilement être endommagé. L’atteinte du parodonte entrainera douleur , infection et perte possible de la dent.

Les traitements dentaires nécessitent l’utilisation d’instruments aiguisés et /ou de détartreurs ultrasoniques sous irrigation. Un simple mouvement non contrôlé de l’insert du détartreur peut aisément blesser le parodonte. De plus, le nettoyage sous gingival est souvent inconfortable. Chez l’homme, le détartrage peut être réalisé en géneral sans anesthésie car nous sommes volontairement coopérants. Un animal de compagnie ne restera pas volontairement immobile durant toute la procédure sans une anesthésie.

Le simple retrait du tartre visible au-dessus de la gencive n’est pas un traitement utile ou efficace. Cela procure seulement un meilleur aspect cosmétique aux dents et donne un faux sentiment de sécurité aux propriétaires, en retardant la prise en charge du vrai probleme.

La plupart des lésions buccales ne peuvent être diagnostiquées qu’après un examen complet sous anesthésie générale, et certaines parties de la bouche ne peuvent être observées que sous anesthésie générale. Certains stades précoces de cancers buccaux ne sont détectables que chez un animal parfaitement immobile. Le diagnostic tardif de ces lésions rend leur traitement plus difficile voire impossible. De plus, de nombreuses pathologies buccales nécessite la réalisation de radiographies intra orales, ce qui ne peut être réalisé que sur un animal anesthésié.

Les protocoles anesthésiques modernes associés à un monitoring et un encadrement appropriés ne comportent que peu de risque. De plus, la sonde endotrachéale, qui amène le gaz anesthésique directement dans la trachée, protège le patient de l’inhalation de débris dentaires et des bactéries vaporisées durant le traitement dentaire. D’une manière générale, le bénéfice d’un traitement dentaire et parodontal efficace dépasse de loin le risque de l’anesthésie.

En résumé, les traitements dentaires réalisés sans anesthésie :

 Ne permettent pas un examen complet de la bouche et empêchent ou retardent la pose de diagnostics importants , voire vitaux.

 Ne permettent pas un nettoyage efficace et complet de la zone la plus importante à savoir la zone sous gingivale.

 Peuvent causer des lésions aux tissus entourant les dents.

 Peuvent être source d’inconfort, de douleur et/ou de stress pour l’animal.

 Retardent l’accès des clients à un traitement buccal efficace et approprié.

 des soins réalisés SANS anesthésie ne peuvent en aucun cas etre dénomés « traitement dentaire » ; cette apellation induit les propriétaire en erreur sur la nature réelle, voire dangereuse, des soins réalisés.

 

Ce communiqué est édité avec l’accord :

De l’ EVDC ( European Veterinary Dental College)

De l’EVDS ( European Veterinary Dental Society)

des vétérinaires reconnus spécialisés en dentisterie pratiquant au Royaume Uni

de la BVDA ( British Veterinary Dental Association)

Navigation Plan d'accès

Calculez votre temps de route :

Route de Cortil Wodon N° 16
Leuze-Longchamps
5310 EGHEZEE